fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Toutes les semaines, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 506 millions de personnes contaminées

Plus de 6,2 millions de décès

Afrique

Les États-Unis ont annoncé au début de la semaine qu’un sommet mondial se déroulerait le 12 mai, avec pour objectif de mettre un terme à l’épidémie de Covid-19 et de parer aux futures défis et menaces liés au domaine de la santé. Un premier sommet mondial sur la pandémie de coronavirus a déjà eu lieu le 22 septembre 2021, qui fut surtout orienté sur le sujet du renforcement de la vaccination dans le monde. Aujourd’hui, bien que le taux de mortalité dû au SARS-CoV-2 ait beaucoup diminué, la maladie n’est pas déclarée comme endémique et risque de provoquer encore, d’après les experts de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), “de grandes épidémies“.

Sur le continent africain, le Covid recule toujours et l’OMS confirme cette tendance en déclarant : “Les cas hebdomadaires enregistrés ont diminué au cours des 16 dernières semaines, tandis que les décès ont diminué au cours des huit dernières semaines.“

En Afrique du Sud, les chiffres du Covid demeurent en baisse, malgré la découverte des deux sous-variants d’Omicron (BA.4 et BA.5) sur son territoire. Le pays vient d’être frappé par de terribles inondations dans la région de Durban (sur la côte Est). Au Botswana, où les deux sous-variants cités plus haut ont aussi été détectés, le nombre de cas semble en hausse, mais celui des décès reste stable. En Afrique du Sud et au Botswana des experts de l’Organisation mondiale de la Santé collaborent avec scientifiques et chercheurs des deux pays pour approfondir l’analyse de ses sous-variants. Les taux d’incidence sont stables ou en baisse en Namibie, en Angola, en Zambie, au Mozambique et au Zimbabwe. Le Zimbabwe poursuit sa campagne de vaccination active débutée en mars et qui durera jusqu’au mois de mai. Elle cible principalement les enfants âgés de 12 ans et plus, avec pour objectif la vaccination de 70% de toute la population d’ici fin juillet.

Face au Mozambique dans l’Ocean Indien, la situation sanitaire paraît à peu près satisfaisante. La courbe des infections poursuit sa chute à Madagascar où, la semaine dernière, plusieurs compagnies aériennes ont été autorisées à reprendre leurs vols vers  et depuis la grande d’Ile. À la Réunion, le virus circule toujours, mais le nombre d’hospitalisations est bas et n’augmente pas. À Maurice, c’est plutôt la grogne de la population qui s’intensifie. Malgré des indicateurs en baisse, des mesures restrictives sont toujours en cours (pique-niques interdits, fermeture des boîtes de nuit, etc.) et devant la hausse générale des prix et surtout celle des carburants, la tension monte…  Aux Seychelles, une légère reprise des infections est signalée, sans conséquence sur le nombre des hospitalisations.

Les cas de Covid sont en baisse au Kenya, en Ethiopie, en Ouganda et en Somalie. (En Somalie, ce sont des pénuries d’eau et de nourritures qui menacent de plus en plus la population.) Aucune reprise de l’épidémie n’est signalée non plus au Soudan, au Soudan du Sud ou au Tchad. En Egypte le virus circule un peu plus activement que dans les territoires alentours. Pourtant le pays souhaite faire repartir son activité touristique et, le ministère égyptien du tourisme et des antiquités a annoncé que dorénavant, 180 nationalités du monde entier (au lieu de 74 en décembre 2017) pourraient obtenir un visa électronique tourisme.

En République démocratique du Congo (RDC) une campagne de vaccination accélérée contre le Covid-19 s’est déroulée à Kinshasa du 14 au 20 avril. Le nombre d’injections effectuées n’a pas encore été communiqué, mais l’objectif poursuivi est évidemment de minimiser l’impact d’une probable cinquième vague de la pandémie en RDC, où moins de 1% de la population est entièrement vaccinée. La deuxième phase de cette opération est prévue au mois de mai prochain pour permettre aux personnes qui se sont fait vaccinées de recevoir une deuxième dose. Au Congo-Brazzaville, les chiffres de la pandémie sont stables, mais l’état d’urgence sanitaire va être prorogé de 90 jours à partir du 23 avril.

Au Niger, une légère reprise du nombre de cas est signalée, sans conséquence apparente. Les chiffres restent en baisse au Burkina Faso, au Bénin, au Togo et stables au Ghana, en Côte d’Ivoire ainsi qu’au Sénégal..

En Algérie, l’épidémie semble maîtrisée. Au Maroc, il est prévu que les protocoles sanitaires pour entrer dans le royaume soient encore assouplis (un test PCR négatif pourrait prochainement permettre aux personnes non vaccinées d’entrer dans le pays).  Le reflux de l’épidémie se poursuit également en Tunisie où un traitement anti-Covid sous forme de gélule des laboratoires Pfizer sera bientôt disponible. Ce médicament est en mesure d’arrêter la multiplication du virus dans l’organisme, et d’éviter plus de 80 % des cas graves.

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Au Canada, un petit rebond épidémique se fait sentir dans plusieurs régions. Ces dernières semaines, le Québec, la Nouvelle-Écosse et les Prairies ont témoigné d’une hausse des hospitalisations en raison du virus. Les admissions aux soins intensifs sont également en légère hausse dans certaines provinces. Les autorités ne cessent d’exhorter la population à plus de prudence et à l’injection des doses de rappel vaccinal.   Les mesures en vigueur, qui diffèrent selon les provinces, sont détaillées sur le site du gouvernement Canadien

Les États-Unis ont donc annoncé un sommet mondial visant à mettre fin à épidémie de Covid-19 et à préparer la planète à de futures menaces sanitaires. Peu après cette annonce, une juge fédérale de Floride a invalidé l’obligation du port du masque sanitaire dans les transports publics, qu’ils soient routiers aériens ou ferroviaires. Cette obligation venait pourtant d’être prolongée jusqu’au 3 mai par la Maison Blanche. Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC)  continuent de recommander le port d’un masque dans les transports publics et le ministère de la Justice a déclaré son intention de faire appel contre cette décision. Un faible rebond de l’épidémie a été signalé cette semaine dans certains États américains.    Plus d’informations précises, par États, sur le Covid-19 aux USA, sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine

Le Mexique continue d’enregistrer un très net recul des cas de Covid et dans les pays d’Amérique centrale, aucun territoire ne communique de chiffres montrant une reprise de la circulation du virus.

Dans la région des Caraïbes, quelques îles déclarent encore des taux d’incidence en très faible hausse : Curaçao, Antigua et Barbuda, Aruba, etc.

En Amérique du Sud, pour le moment, seuls le Venezuela et le Pérou déclarent une infime reprise de l’épidémie, sans importance ni conséquence et peut être due à l’assouplissement de certaines mesures restrictives. Au Brésil, la situation sanitaire s’améliore encore et la couverture vaccinale étant maintenant élevée (environ 77%) la levée très prochaine des restrictions sanitaires encore en vigueur a été annoncée. Cette année, les défilés du carnaval de Rio auront bien lieu les 22 avril et 23 avril.Le CNRS en Amérique du sud a classé des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus dans cette région du monde

Asie

Les indicateurs restent au plus bas en Inde. Selon une étude de l’OMS, il y aurait eu 4 millions de décès liés au Covid dans le pays. L’Inde réfute les chiffres et la méthodologie de cette dernière étude. En Chine, le confinement de Shanghai continue de défrayer la chronique et quelques assouplissements dans les interdictions de déplacements semblent avoir été accordés à une partie de la population. Le virus se propage toujours activement dans la ville et quelques décès ont été signalés. Le Bhoutan, qui vient de connaître une première vague d’infection au Covid-19 (jusqu’à il y a peu, le Bhoutan avait été plutôt épargné), voit sa courbe épidémique commencer à décroitre. La circulation du virus faiblit au Myanmar (Birmanie) et le pays commence à prévoir sa réouverture. Le Myanmar est fermé depuis plus de deux ans en raison de la pandémie de Covid-19 et d’un coup d’État militaire qui a renversé le gouvernement élu le 1er février 2021. L’épidémie recule enfin nettement au Laos, au Cambodge et au Vietnam (le nombre de contaminations reste important à Hanoï). Les cas d’infections au Coronavirus diminuent aussi en Thaïlande. Le 13 avril, les autorités compétentes ont annoncé qu’elles présenteraient, le 22 du même mois, une proposition d’annulation du Thailand Pass et donc, du programme Test&Go (la fin du Thailand Pass était initialement prévue pour le 1 juin 2022). Si les changements proposés sont acceptés, ils devraient prendre effet le 1er mai prochain. 

Les taux d’incidence sont en baisse en Malaisie, à Singapour au Brunéi Darussalam et en Indonésie. Certaines mesures de distanciation sociale et le port du masque restent en vigueur en Indonésie et dans certains autres pays de la région.

Taïwan fait face à une augmentation des cas de Covid, qui n’est pas encore arrivée à son “pic“. Le gouvernement taïwanais a approuvé une deuxième dose de vaccin de rappel Covid-19 pour les personnes de 65 ans et plus, et un troisième rappel pour les personnes immunodéprimées. À Taïwan, le port du masque demeure obligatoire partout en extérieur au moins jusqu’au 30 avril. 

Au Japon, Omicron circule toujours. Le vaccin Nuvaxovid vient d’être autorisé en primovaccination et vaccination de rappel dans l’archipel. C’est le premier vaccin recombinant contre le Covid-19, à base de protéines, à être approuvé pour une utilisation au Japon. En Corée du Sud, la situation sanitaire s’améliore toujours et la plupart des restrictions ont été levées. Le port du masque reste obligatoire en intérieur.

En Asie centrale, au Proche Orient et au Moyen-Orient, la plupart des pays indiquent un recul de la pandémie de Covid-19. En Israël, le port du masque ne sera plus obligatoire dans la majorité des espaces intérieurs à partir du 23 avril (sauf dans les hôpitaux, maisons de retraite et dans les avions).

Europe

En Europe, peu de pays affichent encore des courbes épidémiques croissantes. La Finlande, Malte et l’Ile de Man semblent être les seuls territoires à annoncer encore des chiffres en hausse. En Italie, la campagne pour la 4e dose de rappel contre le Covid-19 a commencé cette semaine et,  comme en France, le port du masque n’est désormais plus obligatoire en Espagne depuis le 20 avril. L’Espagne étant l’un des pays au taux de vaccination le plus élevé du monde, avec 92,5% des plus de 12 ans entièrement vaccinés. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

La pandémie poursuit sont reflux en Australie. Le Victoria et la Nouvelle-Galles du Sud ont annoncé la levée de la plupart des restrictions à partir du 22 avril. Les voyageurs n’ont plus besoin de présenter de test Covid négatif avant d’embarquer pour l’Australie, mais doivent cependant toujours présenter la preuve d’avoir reçu deux doses de vaccin.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR