fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Asie, Océanie et Europe orientale : vers un front commun contre Anne Genetet ?

Avec 49 pays et 3 continents, la onzième circonscription des Français de l’étranger est la plus vaste mais aussi l’une des plus disputées. Enlevée grâce à la vague Macron en 2017 par Anne Genetet au sortant LR Thierry Mariani, le siège de député pourrait tomber cette fois dans l’escarcelle de l’ancien champion olympique de taekwondo Pascal Gentil.

Publié

le

circo 11

Médecin de formation, Anne Genetet n’est plus officiellement installée à Singapour comme cheffe d’entreprise puisque sa société, «Help Agency», une structure de conseil sur les relations employeur – personnel de maison venant des Philippines pour des familles occidentales expatriées à Singapour –, est fermée depuis 2019. Elle se partage aujourd’hui essentiellement entre son village d’Escamps, dans le Lot, où elle est entrée au conseil municipal en 2020, et Paris. Ses adversaires lui reprochent d’ailleurs de passer plus de temps en France, notamment sur les plateaux TV des chaînes infos, que dans sa circonscription. Pendant les deux années de pandémie, particulièrement sévère en Asie, le gouvernement français a demandé aux ambassadeurs d’organiser des campagnes de vaccination à destination des Français dans les nombreux pays de sa circonscription qui utilisaient des doses non reconnues par l’Union européenne. Ce travail a été réalisé par l’action diplomatique avec une logistique organisée, suite à un appel d’offres, par la société International SOS.

Les élus consulaires de terrain ont prêté main-forte à la bonne organisation mais l’absence d’Anne Genetet durant cette crise lui a aussi été reprochée. Sur le plan législatif, en 2018, la députée tente de s’opposer à une hausse de cotisations pour les Français non-résidents, censée compenser la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) applicable aux personnes résidant en France. Le gouvernement revient alors sur cette mesure, mais seulement pour les résidents de l’UE.

Mais l’échec le plus cuisant de son mandat restera la réforme fiscale avortée qu’elle tenta de mener en 2018/2019 et qui fut finalement mise sous moratoire en 2020 avant d’être annulée définitivement en 2021 du fait de conséquences néfastes pour les plus faibles revenus.

En interne, Anne Genetet est aussi comptable du fiasco de LREM aux élections des conseillers des Français de l’étranger (qui élisent ensuite les 90 représentants de l’AFE, ndlr) l’an dernier, dont elle a coordonné toute la campagne pour les «marcheurs». Vu l’excellent résultat d’Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017, son parti se devait logiquement de décrocher une bonne partie, sinon la moitié, des 442 sièges disponibles. Or, minée par une campagne calamiteuse où Anne Genetet s’était entourée d’une jeune garde inexpérimentée et incapable de sourcer les bons candidats, la République en marche ne décrochera qu’à peine plus de… 80 postes !

LREM est aujourd’hui en troisième position derrière la gauche et EELV. Rebelote pour les sénatoriales, quelques mois plus tard. LREM ne décrochera qu’un siège (celui de Mme Cazebonne). Le deuxième sur la liste, Franck Barthélemy (Inde), imposé par le duo Genetet/Cazebonne, surnommé «le brocanteur de Bangalore», se verra battu à plates coutures. Avec une seule élue sur six sénateurs/trices, le butin est maigre pour un parti qui avait crevé l’écran quatre ans plus tôt à la présidentielle !

La députée sortante trouvera sur sa route Pascal Gentil, candidat LREM dissident, un grand gaillard de 1m84, et investi par l’Alliance solidaire des Français de l’étranger (ASFE) du sénateur Jean-Pierre Bansard. Médaillé d’or en taekwondo aux JO de Pékin en 2000 et à Athènes quatre ans plus tard, le Français compte, notamment, sur sa forte notoriété pour renverser sa rivale, cette fois dans les urnes et non sur un tatami.

Exclu de LREM pour cause de candidature dissidente alors qu’il émargeait jusqu’à ces dernières semaines chez la République en Marche, Pascal Gentil mettra aussi à profit son carnet d’adresses bien garni pour faire campagne d’ici juin auprès des plus de 150 000 Français inscrits sur les listes électorales de la circonscription.

Le Rassemblement national mise sur Olivier Burlotte, juriste fiscaliste âgé de 58 ans, installé à Moscou et élu à l’Assemblée des Français de l’étranger l’an dernier. Il est aussi président du conseil consulaire des Français de Russie, et devra assumer, malgré sa tentative de revirement vis-à-vis de la Russie, l’héritage de Marine Le Pen et sa ferveur pro-Poutine en pleine guerre en Ukraine.

Face à lui, on retrouve Marc Guyon, candidat investi par Reconquête!, le parti d’Éric Zemmour. D’origine vietnamienne, professeur de kung-fu, marié à une Hongkongaise et père de deux enfants binationaux, il vit à Hong Kong depuis dix ans. Une troisième candidate d’extrême droite est sur les rangs : Tamila Tapayeva, clerc d’huissier, sous la bannière des «Patriotes», le parti eurosceptique créé par Florian Philippot après son départ du Front national (ex-RN) en 2017.

La NUPES, la Nouvelle Union de la gauche de Jean-Luc Mélenchon (22% des voix à la présidentielle), a attribué la circonscription au PCF et ainsi préféré à l’entrepreneur Didier Lachize, madame Dominique Vidal, historienne de formation et ancienne journaliste au quotidien L’Humanité.

Elle a vécu par le passé cinq ans en Chine, a beaucoup voyagé et écrit sur la région.

Autre journaliste candidate sur la onzième circonscription, à Hong-Kong, investie par les Républicains, Catya Martin. Issue des démocrates-chrétiens de l’Union de la droite et du centre (UDC), elle a collaboré pour plusieurs organes de presse avant de créer son propre magazine, Trait d’Union, et son pendant en podcast, la French Radio Hong-Kong. Elle compte bien rendre à la droite cette circonscription perdue il y a cinq ans.

Christine Vial-Kayser, enfin, est la candidate de l’Union des démocrates et des écologistes (UDE), un mouvement de centre-droit au départ dirigé par Jean-Vincent Placé avant sa démission en 2018.

Lire la suite
Publicité
3 Comments

3 Comments

  1. RIBET

    27 mai 2022 at 3 h 22 min

    La réforme fiscale Genetet défavorisait fortement certes les petits revenus mais aussi les moyens.

    Mais le pire c’est qu’elle FAVORISAIT les hauts revenus dans le calcul en taux minimum et baissant le montant de l’impôt de plus de 10%

  2. ANDRE Roger

    27 mai 2022 at 7 h 27 min

    Mr Mariani venait au moins une fois par an dans chaque pays de la circonscription, Mme Genetet JAMAIS VUE – quelques vidéo conférences – que je n’ai jamais suivies car sur …FESSEBOUC que je n’ai pas – de mon humble avis cette circonscription est beaucoup trop grande, il y a des ambassades et des consulats, n’est-ce pas suffisant –

  3. DOLLE

    27 mai 2022 at 7 h 28 min

    Bonjour,

    J’apprécie votre analyse concernant: Asie, Océanie et Europe orientale : vers un front commun contre Anne Genetet ?
    En aparté, je souhaitais m’inscrire à votre newsletter quotidienne, mais sur votre menue déroulant, Taïwan ma résidence n’est pas notifié.
    Pouvez-vous y remédier ?

    Je rajoute que Taïwan est un État insulaire. 15 États conservent des relations diplomatiques (ambassade) avec Taïwan, sachant que davantage conservent néanmoins des relations avec Taïwan (bureau de représentation, bureau de liaison, mission commerciale, etc.),
    La France a un bureau de représentation à Taipei, et Taïwan deux bureaux de représentations en France : Paris et Aix-en-Provence.

    Selon les tensions géopolitiques concernant l’Asie-Pacifique incluant bien évidemment les tensions Chine/Taïwan, il me semble que votre édition Français à l’étranger ne doit tenir compte de cette conjoncture.
    Il est essentiel de rester extérieur à toutes influences géopolitiques.
    Je vous remercie de prendre en compte cette situation.

    Bien cordialement,

    Jean-Marie DOLLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR