fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Benelux : un second mandat pour Pieyre-Alexandre Anglade

Le député sortant de la majorité présidentielle sur la quatrième circonscription des Français de l’étranger devance de plus de 10 % son adversaire, la candidate de la NUPES, comme lui issue du PS, Cécilia Gondard, la seule socialiste investie sur l’une des onze circonscriptions des Français de l’étranger.

Publié

le

Pieyre-Alexandre Anglade

A distance raisonnable de la plupart des sièges des institutions européennes, la quatrième circonscription des Français à l’étranger (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg) reste donc dans l’escarcelle de la majorité présidentielle. Élu en 2017, après avoir été l’assistant parlementaire de plusieurs députés européens, Pieyre-Alexandre Anglade était aussi vice-président de la commission des Affaires européennes lors de son premier mandat, sujet on ne peut plus d’actualité avec la guerre en Ukraine. Né à Paris, formé aux relations internationales, le Français est un Européen convaincu. Parti à Glasgow, en Écosse, en échange Erasmus, il avait déjà derrière lui une solide carrière au Parlement européen lorsqu’il a fait son entrée au Palais-Bourbon il y a cinq ans. Sa zone s’étend du Luxembourg à la Belgique en passant par les Pays-Bas. C’est à Bruxelles qu’il vit avec sa compagne. Intronisé «M. Europe» de la Macronie, à 35 ans, Pieyre-Alexandre Anglade est un homme de réseau. L’un de ses avantages est de connaître parfaitement tous les rouages des institutions européennes qu’il fréquente assiduement. C’est d’ailleurs lui qui a mené au sein de LaREM toute la préparation des élections européennes de 2019. Réélu à l’Assemblée, il défendra donc des projets européens, mais aussi écologiques et facilitant le quotidien des Français à l’étranger.

Entraide et bienfaisance

«Dans le prochain quinquennat, nous voulons faciliter l’accès au service public, explique Pieyre-Alexandre Anglade  au média en ligne Paperjam.lu, en créant, après France consulaire, France service Français à l’étranger. Cela permettra d’avoir une réponse liée à l’ensemble des services publics, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Nous voulons aussi mettre en place la dématérialisation du renouvellement des titres d’identité, du dépôt de procuration et de l’établissement des certificats de vie. Cela va désengorger le système.» Le député souhaite également renforcer le réseau d’enseignement français à l’étranger (AEFE) en augmentant les budgets afin d’accueillir plus d’élèves tout en garantissant des frais de scolarité soutenables. Il veut également ouvrir le Pass culture (300 euros pour découvrir l’offre culturelle autour de chez soi) aux Français à l’étranger et conforter les associations françaises de l’étranger, en particulier dans l’entraide et la bienfaisance. Depuis ses prises de responsabilités nationales, ses adversaires accusent Pieyre-Alexandre Anglade d’avoir délaissé sa circonscription au profit des instances parisiennes, en particulier pendant la pandémie. Mais les électeurs de la circonscription ne lui en ont visiblement pas tenu rigueur au moment de glisser leur bulletin dans l’urne.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR