fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : la communauté française s’organise

Dans des entretiens accordés au site Français à l’étranger, Christophe Lauras, Président de la CCI en Chine et Thibaud Sarrazin, conseiller consulaire dans le pays, font le point sur la situation de la communauté française face à la crise sanitaire du coronavirus.

Pénélope Bacle

Publié

le

coronavirus

Si l’épidémie liée au virus chinois s’étend chaque jour davantage, quelques 250 Français présents à Wuhan doivent être rapatriés dès ce vendredi 31 janvier. Quant au reste de la communauté française, elle est aux aguets : « Il y a bien sûr une certaine inquiétude dans les régions les plus touchées, mais les systèmes de communication fonctionnent bien et la communauté prend son mal en patience. C’est surtout l’ennui du confinement chez soi qui peut être le plus pénible, ce qui n’est qu’un moindre mal » déclare depuis Shanghai Christophe Lauras, Président de la CCI locale et vice-président d’Accor en Chine. 

Son témoignage fait échos à celui du conseiller consulaire Thibaud Sarrazin, qui réside en Chine depuis dix ans. Ce dernier, actuellement à Hong Kong, raconte : « les restrictions sont les plus gênantes surtout avec des enfants et le pic du virus étant annoncé dans les semaines à venir, pas mal de familles, pas seulement Françaises d’ailleurs, sont, ou vont partir très prochainement… Pour ce qui me concerne j’ai été élu et je reste au contact de mes compatriotes et me protège au maximum».

> Une cellule de crise à la CCI France Chine

Pour faire face à cette situation et épauler la communauté française, la Chambre de commerce et d’industrie française en Chine (CCIFC) a établi une cellule de crise : « Dès le début de la crise la CCI France Chine a mis en place un service de conseil aux entreprises. Nous avons formé un comité composé de dix entrepreneurs expérimentés qui ont vécu la crise du SARS en 2003. Nous sommes capables de donner des conseils immédiats sur la logistique, la gestion de crise, la gestion RH et les différents points qu’une société doit anticiper pendant – et après –  cette crise. La diversité du panel que nous avons assemblé assure une réponse efficace selon la problématique ou le secteur» déclare Christophe Lauras, son président. Pour sa part, Thibaud Sarrazin a pour objectif principal en tant que conseiller consulaire de relayer les informations : « Informer, informer, informer sur Wechat, je suis en discussion quasi quotidienne avec les différents consuls généraux de ma circonscription et aussi avec mes homologues conseillers consulaires de Chine ». 

> Le consulat de Wuhan à plein régime

Pour les deux hommes, le rôle des autorités françaises dans la gestion de la crise auprès de la communauté, en particulier à Wuhan, épicentre du coronavirus, a été particulièrement clé. Christophe Lauras a ainsi déclaré : « Les services de l’ambassade et les autorités, il me semble, ont bien géré la préparation de ce rapatriement. Le Consulat de France à Wuhan est très actif depuis le début de cette crise ». Thibaud Sarrazin, quant à lui souligne « le formidable travail des consulats, à commencer par celui de Wuhan et toutes leurs équipes. Je peux vous dire qu’ils ne comptent pas leurs heures pour le bien de nos compatriotes », tout en mettant en avant «  la disponibilité de tous mes collègues conseillers consulaires, à commencer pour les trois que nous sommes en tant qu’élu de Wuhan ».

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR