fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour les 5 et 6 avril par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises dans de nombreux pays pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les contacts utiles dans ces pays.

Français à l'étranger

Publié

le

Sans Titre (5)

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique :

> Algérie

Les autorités locales ont annoncé :
• la suspension, depuis le 5 février, des dessertes aériennes vers la Chine ;
• la suspension à compter du 17 mars de toutes les liaisons aériennes et maritimes à destination et en provenance de l’Algérie, à l’exception du transport des marchandises ;
• la mise en place d’un numéro vert (3030) et d’un numéro dédié pour la prise en charge de patients potentiellement infectés (1021 ou 14).

Des mesures de confinement ont été annoncées par les autorités algériennes :
• Sur l’ensemble du territoire algérien :
L’interdiction des rassemblements et des marches dans quelque lieu que ce soit.
Le respect d’une distance obligatoire d’au moins un mètre entre deux personnes dans tout lieu recevant du public au plan national.
La fermeture des débits de boissons, établissements et espaces de loisirs et spectacles, restaurants et cafés. La mesure de fermeture peut être étendue à d’autres activités et à d’autres localités, par arrêté du wali territorialement compétent.
La fermeture de tous les commerces à travers le territoire national, à l’exception des commerces d’alimentation, des pharmacies et des buralistes.
La fermeture des salles de fêtes de célébrations, de festivités familiales et autres. Tout contrevenant s’exposera, en cas de récidive, à interpellation et sanction au motif de mise en danger d’autrui.
La suspension de toutes les activités de transport collectif de passagers, public comme privé, allant des services aériens aux transports routiers et ferroviaires qu’ils soient urbains, intercommunaux ou inter-wilayas. Les transports nécessaires aux activités vitales seront organisés par le ministre compétent et les walis.
L’interdiction de circulation des taxis à travers tout le pays.
La tenue des manifestations sportives à huis clos jusqu’au 31 mars et le report des manifestations sportives internationales devant se tenir en Algérie.

• Le confinement total à domicile dans la wilaya de Blida, avec interdiction de circulation depuis et vers cette wilaya.

• Le confinement partiel de 15 h 00 à 07 h 00 des wilayas d’Alger, Oran, Bejaia, Sétif, Tizi-Ouzou, Tipaza, Tlemcen, Aïn Defla et Médéa.

• Le confinement partiel de 19 h 00 à 07 h 00 de toutes les autres wilayas du pays.

Ces mesures de confinement, prévues jusqu’au 19 avril, pourront être prolongées en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique.

Malgré la suspension des liaisons aériennes, les autorités françaises et algériennes sont convenues de faciliter le retour de leurs ressortissants en autorisant ponctuellement des vols spéciaux commerciaux. Il est recommandé de vérifier auprès de l’agence locale des compagnies aériennes les solutions proposées.

Contacts utiles :

Les Français actuellement en déplacement temporaire en Algérie sont invités à prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que les vols mentionnés ci-dessus restent possibles. Ils peuvent consulter la page internet dédiée de l’ambassade de France en Algérie.

L’ambassade de France en Algérie a mis en place une cellule téléphonique afin de répondre aux Français qui sont actuellement en Algérie. Cette cellule est joignable au numéro suivant : +213 219 815 00.

Un numéro vert (3030) et d’un numéro dédié pour la prise en charge de patients potentiellement infectés (1021 ou 14) ont été ms en place/

D’autres mesures pourraient être mises en œuvre. Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site Internet de :

l’Ambassade de France en Algérie

25, chemin Abdelkader Gadouche

16035 Hydra Alger

Tel : +213 21 98 17 17

Contacter les élus de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE), par circonscription

> Chili

Dans ce contexte, les mesures adoptées par le gouvernement chilien sont les suivantes :
• Frontières terrestres, maritimes et aériennes fermées depuis le 18 mars. Néanmoins, les ressortissants chiliens et les étrangers avec un statut de résident permanent au Chili, peuvent entrer dans le pays mais devront, quelle que soit leur provenance, se soumettre à une quarantaine obligatoire de 14 jours. Ils doivent informer l’Autorité sanitaire de l’adresse de la mise en isolement.

Les transits aéroportuaires en zone internationale sont possibles.

Les étrangers de passage peuvent sortir du pays mais uniquement par voie aérienne. Air France n’opère plus de vols depuis ou vers le Chili jusqu’à nouvel ordre et plus aucune compagnie n’assure de liaison directe entre le Chili et l’Europe à ce stade : seuls des vols avec escale (via le Brésil notamment) demeurent possibles. Des annulations sont susceptibles de se produire. Dans ce contexte, il est recommandé aux Français de passage de prendre leurs dispositions pour rentrer sans délai en France ou dans leur pays de résidence.

• Un couvre-feu national a été instauré sur l’ensemble du territoire de 22h00 à 5h00 du matin. Sauf urgence médicale avérée, tous les déplacements sont interdits sur cette plage horaire, à moins de disposer d’un sauf-conduit devant être obtenu auprès des commissariats des Carabiniers (« Carabineros »). Sur l’île de Pâques, un couvre-feu spécifique démarrant à 14h00 (jusqu’à 5h00 du matin) demeurera en vigueur jusqu’au 6 avril à 22h00 : à compter de cette date, le couvre-feu national de 22h00 à 5h00 du matin s’appliquera.

• Il n’existe pas à ce jour de quarantaine nationale mais certaines zones du pays ont pris des mesures locales de confinement et de restriction des déplacements : une mesure de quarantaine obligatoire a été décrétée le 25 mars pour sept quartiers de Santiago : Santiago centre, Independencia, Providencia, Ñuñoa, Las Condes, Vitacura et Lo Barnechea. Elle est entrée en vigueur le 26 mars à 22h00 pour une durée initiale de 7 jours et a été prolongée le 31 mars pour 6 quartiers (Santiago centre, Providencia, Ñuñoa, Las Condes, Vitacura et Lo Barnechea) pendant sept jours (soit jusqu’au 9 avril, 22h00). La quarantaine en cours dans la commune d’Independencia, elle, a pris fin le 2 avril à 22h00. Les passagers devant se rendre à l’aéroport de Santiago pour prendre un vol peuvent circuler en présentant leur billet ou leur réservation sur leur téléphone. Pour les Français de passage se trouvant dans les six quartiers concernés, des autorisations spéciales permettant de se déplacer (pour une durée limitée) au supermarché, à la pharmacie ou pour une consultation médicale peuvent être obtenues. Les étrangers ne disposant pas d’un RUT (numéro d’identification chilien) peuvent télécharger les laissez-passer (les « Permisos Temporales ») sur le site https://comisariavirtual.cl/, avec leur numéro de passeport, ou de manière présentielle dans les commissariats des Carabineros. Sauf urgence médicale avérée, tous les autres déplacements sont interdits. La mesure ne s’applique pas dans les autres quartiers de Santiago, où continue en revanche de s’appliquer le couvre-feu à partir de 22h00 et jusqu’à 5h00 du matin.

• Douanes sanitaires (contrôles de santé) : Région métropolitaine ; d’Arica à Coquimbo ; Aysén et Magallanes ; Ile de Pâques (ports et aéroport). Les voyageurs doivent télécharger un « passeport régional sanitaire » sur la page www.c19.cl, qu’ils peuvent présenter y compris sur leur téléphone portable. Les personnes considérées à haut risque (selon la provenance du pays et d’éventuels premiers symptômes) ou ayant de la fièvre devront repartir dans la ville d’où ils viennent effectuer un test et une quarantaine. Des douanes sanitaires sont également mises en place progressivement dans les gares routières de l’ensemble du pays depuis le 1er avril.

• Cordons sanitaires (entrées et sorties interdites sans sauf-conduit) : ville de Chillán (région Ñuble) ; villes de Hualpén et de San Pedro de la Paz (région Bio Bio) ; île de Chiloé (région Los Lagos) ; ville de Puerto Williams (région de Magallanes) ; Temuco et Padre Las Casas (région Araucanie) ; Osorno (région Los Lagos). Des cordons sanitaires seront également mis en place aux différents points d’accès à la Région métropolitaine de Santiago et à la ville de Concepción entre le 9 avril, 18h00, et le 12 avril, 22h00 : l’entrée et la sortie de ces zones seront interdites, sauf pour les personnes munies d’un sauf-conduit, devant être sollicité auprès d’un commissariat des Carabiniers.

• Quarantaines : 6 communes de la Région métropolitaine (cf. plus haut) jusqu’au 9 avril à 22h00 ; Temuco et Padre Las Casas (région Araucanie) jusqu’au 11 avril à 22h00 ; villes de Hualpén et de San Pedro de la Paz (région Bio Bio) à partir du 6 avril à 22h00 jusqu’au 13 avril à 22h00 ; Chillán et Chillán viejo (région Ñuble) jusqu’au 13 avril à 22h00 ; Osorno (région Los Lagos) jusqu’au 13 avril à 22h00 ; Punta Arenas (région de Magallanes) jusqu’au 8 avril à à 22h00 ; les quarantaines décrétées sur l’Ile de Pâques (Rapa Nui) et dans la commune de Puerto Williams (région de Magallanes) seront levées le 6 avril à 22h00.

Au Chili, les personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) et ayant voyagé au cours du mois écoulé dans un pays touché par l’épidémie de Covid-19, ou ayant été en contact avec une personne porteuse du virus, doivent prendre les précautions d’usage pour ne pas contaminer l’entourage (s’isoler, rester à distance, se protéger la bouche lors de la toux, au besoin par un masque, utiliser des mouchoirs jetables, et bien se laver les mains) et 1) soit se rendre au service des urgences le plus proche, en signalant immédiatement leurs symptômes et le fait d’avoir voyagé dans une zone touchée par l’épidémie de Covid-19 ou d’avoir été en contact avec une personne porteuse du virus, 2) soit contacter le numéro spécial mis en place par le ministère chilien de la Santé (numéro 600 360 77 77 ou le site www.saludresponde.cl – en espagnol).

Contacts utiles :

Numéro spécial mis en place par le ministère chilien de la Santé : 600 360 77 77 ou le site www.saludresponde.cl – en espagnol.

Les mesures prises par les autorités locales sont évolutives, il convient de se tenir informé en consultant notamment le site du ministère chilien de la Santé

Pour les Français de passage au Chili, une cellule de réponse téléphonique est ouverte par l’ambassade de France pour répondre aux questions sur le Covid-19 : les numéros de téléphone dédiés sont publiés sur la Foire aux questions relative au coronavirus.

Ambassade de France au Chili

Avenida Condell 65 – Providencia

Santiago

Tel : +56 224 708 000

Téléphone d’urgence en dehors des horaires d’ouverture de l’Ambassade : +56 9 4454 3911

Contacter les élus de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE), par circonscription

> Vanuatu

Le cyclone HAROLD est classé en catégorie 5 par le Département de météorologie du Vanuatu.

Dans le cadre de la pandémie de Coronavirus, les autorités vanuataises ont décidé de la fermeture totale des frontières à compter du 20 mars.

Des exceptions à cette fermeture totale des frontières pourront être faites au cas par cas pour les personnels diplomatiques et des organisations internationales ainsi que pour les évacuations sanitaires.

Les résidents permanents, les diplomates et les ressortissants vanuatais sont autorisés à regagner le Vanuatu mais devront rester confinés 14 jours. Néanmoins, le retour des résidents permanents dépend de l’un des critères suivants :

  • Présence de la famille au Vanuatu ;
  • retour au Vanuatu suite à un voyage d’affaires ;
  • investissement commercial au Vanuatu ;
  • visite d’enfants étudiants à l’étranger ;
  • transit d’une durée inférieure à 8 heures par l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Les déplacements sur l’île d’Anatum ne sont plus autorisés, tous les ports d’entrée de l’île sont désormais fermés jusqu’à nouvel ordre afin de réduire les risques d’épidémie de Covid-19.

Afin de prévenir tout risque de propagation du virus, les autorités vanuataises ont décrété l’état d’urgence et l’instauration d’un couvre-feu jusqu’à nouvel ordre.

A compter du 1er avril, les particuliers ne sont pas autorisés à sortir de leur domicile de 21h00 à 4h00 du matin sauf en cas d’urgence, pour raisons de santé ou pour opérer une fonction liée à un service essentiel.

Le couvre-feu ne s’applique pas aux services d’urgences suivants : services médicaux et paramédicaux, services publics, radio, télévision, opérateurs téléphoniques et entreprises de gardiennage.

Compte tenu de ces mesures, il convient de reporter les déplacements au Vanuatu.

Contacts utiles :

Par ailleurs, les Français de passage se trouvant actuellement au Vanuatu et n’ayant pas pu emprunter de liaisons aériennes commerciales pour regagner la France sont invités à se faire connaître au +678 28 700, à l’adresse admin-francais.port-vila-amba@diplomatie.gouv.fr ou via le site internet de l’ambassade.

Les détenteurs d’un visa de catégorie spéciale, d’un visa visiteur ou d’un visa d’affaires expirant en 2020 pourront se voir attribuer un visa d’urgence pour la période couvrant l’état d’urgence. Ils peuvent également se rapprocher de l’ambassade ou du Département de l’Immigration.
Lini Highway, (situé au centre-ville, face Jungle Café)
Private Mail Bag 092 Port-Vila
Vanuatu
Tél. : +678 22354
Fax : +678 25492
Courriel : kjoshua@vanuatu.gov.vu

Contacter les élus de l’Assemblée des Français à l’étranger (AFE), par circonscription

 

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR