fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Comment travailler… en Grèce?

Bien qu’elle ait été durement touchée par les crises économiques successives, la Grèce dispose d’atouts insoupçonnés. Le Journal des Français à l’étranger vous donne les conseils clés pour y réussir votre installation.

Antoine Maffray

Publié

le

Comment travailler… en Grèce?

La récession de l’économie au cours des dernières années a eu un impact négatif marché du travail : un grand nombre d’entreprises ont dû réduire leurs effectifs, ce qui a conduit a une augmentation conséquente du taux de chômage. Les emplois à plein temps et à durée indéterminée ont été progressivement remplacés par des contrats à durée déterminée ou à temps partiel. On observe en outre une forte augmentation du le travail non déclaré.

L’économie grecque semblait voir la lumière au bout du tunnel, mais la crise économique liée à la pandémie de Coronavirus a enterré la reprise naissante. Le pays fait partie des nations européennes les plus durement touchées, et la promesse de lendemains meilleurs s’éloigne.

Comment trouver un emploi

Même si le chômage est assez élevé en Grèce, il existe des possibilités d’emploi. C’est notamment le cas dans les centres d’appels, dans le commerce et le tourisme. L’un des meilleurs moyens pour trouver un emploi dans ce pays est le bouche à oreille sur place, en particulier dans le secteur de la restauration.

Sinon, des sites internet rassemblent des offres d’emploi en Grèce, comme Iagora. Pôle emploi dispose également de son propre réseau d’offres et l’ambassade de France publie également des offres d’emploi, même si ce service est pour le moment mis à l’arrêt en raison de la pandémie de Coronavirus.

Une autre solution est de s’appuyer sur le réseau européen EURES, pour trouver des offres d’emploi ou bien échanger avec des conseillers sur place.

Entreprendre

La situation économique de la Grèce rend l’entrepreunariat relativement difficile. Le pays est classé à la 79e position du classement Doing business, soit l’une des pires places pour un pays européen. Depuis la crise financière de 2007, les flux d’investissement étrangers avaient considérablement diminué. Et si la Grèce commençait à voir son économie refleurir en 2020, la crise liée à la pandémie de Corovanirus impactera durement et durablement le pays.

Néanmoins, la Grèce reste dotée de solides avantages. Elle a une situation géographique avantageuse, à la frontière de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. En outre, le salaire minimum, fixé à 758€ par mois, permet de recruter une main d’oeuvre bon marché.

Pour toute démarche entrepreneuriale, le bon réflexe est de s’adresser à la Chambre de Commerce Franco-Hellénique.

Pour les jeunes

Il y a en Grèce 21 universités, une université libre et une université internationale. Chacune d’entre elles a pour mission d’assurer une formation théorique et globale de haut niveau. Elles sont éligibles au programme Erasmus +

En Grèce, on peut également trouver des stages en entreprise dans le cadre d’échanges entre établissements d’enseignement supérieurs, d’accords bilatéraux ou de programmes, comme le programme d’échange IAESTE qui organise des stages pour les étudiants scientifiques.

Les missions de volontariat international (VIE et VIA), pour les jeunes de 18 à 30 ans sont validées par Bercy et Business France.

Conditions légales pour travailler en Grèce

Pour un séjour inférieur à trois mois, vous allez bénéficier d’un droit de résidence sans permis. Pour une durée de travail comprise entre trois et douze mois, vous devrez effectuer une demande pour un permis de séjour temporaire qui sera valable pour toute la durée de l’emploi. Si vous comptez y rester pour plus d’un an, vous devrez faire une demande pour un permis de séjour qui aura une validité de cinq ans. Quel que soit votre situation, vous devrez signaler votre présence auprès du bureau de police local ou des services chargés des étrangers sous huit jours après votre arrivée.

Légalement, le nombre maximum d’heures de travail par semaine est de 48, avec 20 jours de congés par an.

Fiscalité

La Grèce ne fait pas partie des pays où la fiscalité est la plus avantageuse. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui encourage l’économie non déclarée.

L’impôt sur le revenu est relativement élevé, puisqu’il se fixe entre 22% et 45% en fonction des tranches. La TVA est fixée la plupart du temps à 24%. L’impôt sur les sociétés est également fixé à 24%

Quelques liens utiles

Si vous souhaitez en savoir plus sur le pays, vous pouvez consulter la fiche sur la Grèce du Journal des Français à l’étranger qui fournit de nombreux conseils.

Il existe également de nombreux groupes Facebook regroupant les Français installés en Grèce. Parmi eux, le groupe Les Français d’Athènes compte plus de 1000 membres. Ces derniers partagent régulièrement des bons plans pour visiter ou découvrir le pays.

Le dossier pays du site France Diplomatie peut également fortement vous intéresser. Ce dernier aborde de façon très détaillée de nombreux aspects des coutumes et habitudes de vie grecques.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR