fbpx
Suivez nous sur

Vie pratique

Coronavirus : l’aide exceptionnelle peut désormais être attribuée quatre fois d’ici fin 2020

Le ministère des Affaires étrangères vient d’assouplir les règles d’attribution des aides exceptionnelles pour les Français de l’étranger les plus vulnérables.

Pénélope Bacle

Publié

le

Coronavirus : l'aide exceptionnelle peut désormais être attribuée quatre fois d'ici fin 2020

D’après les dernières directives du Quai d’Orsay, toute personne inscrite au registre des Français établis hors de France peut soumettre une nouvelle demande d’aide exceptionnelle, à condition de justifier de pertes de revenu liées à la crise sanitaire. Cette aide, dénommée secours occasionnel de solidarité (SOS), dont les montants varient en fonction des pays, peut en outre être attribuée à quatre reprises jusqu’à fin 2020.

Interrogée sur ces changements par Français à l’étranger, la responsable de la Direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire (DFAE), Laurence Haguenauer, a déclaré : « Conscient de l’impact économique de la crise sanitaire mondiale sur la communauté française à l’étranger, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a réagi très vite en mettant en place dès avril 2020 un dispositif exceptionnel d’aide sociale dans le contexte de pandémie mondiale de Covid-19.  Très vite, les règles d’attribution de ces aides ont été assouplies pour permettre au plus grand nombre de ressortissants français établis à l’étranger et durement affectés par la crise économique liée à la pandémie d’en bénéficier. Ainsi, les Français pouvant justifier d’une perte de leur revenu en raison de la crise peuvent percevoir un SOS jusqu’à 4 fois avant la fin 2020, même s’ils ont déjà perçu une aide avant l’allègement des critères d’attribution ».

Concernant la mobilisation des postes diplomatiques, Laurence Haguenauer a en outre ajouté « Chargés de recevoir les demandes, les postes diplomatiques et consulaires font preuve de bienveillance et de souplesse dans l’examen des dossiers de demande et restent attentifs à la diversité des situations individuelles auxquelles ils sont confrontés. »

Pour formuler leurs demandes, les Français en difficulté doivent se rapprocher des services consulaires de leur circonscription.

Une large enveloppe à attribuer

Cet assouplissement des directives devrait permettre de distribuer plus largement l’aide du gouvernement prévue pour les Français de l’étranger en difficulté. Début juillet, seulement 390 000 euros d’aides avaient été attribués sur les 50 millions d’euros promis, d’après une déclaration du secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Jean Baptiste Lemoyne. Depuis, cette somme a doublé, avec plus de 800 000 euros d’aides déployés pour les familles vulnérables.

Jusqu’à présent, ce dispositif n’était accessible qu’une fois et les demandeurs n’étaient pas éligibles lorsqu’ils avaient accès à d’autres aides mises en place par les autorités locales.

 

 

 

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR