fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde?

Le Journal des Français à l’étranger fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Weena Truscelli

Publié

le

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde:

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde:

Environ 51,6 millions de personnes contaminées

Plus de 1,27 millions de décès

Afrique

L’Afrique est toujours relativement épargnée par la pandémie de Covid-19. Ce sont l’Afrique du Sud, l’Égypte, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et l’Éthiopie qui regroupent le plus grand nombre des décès africains déclarés, mais le taux de mortalité demeure très faible. Ce sont les conséquences économiques des restrictions sanitaires qui restent, pour l’instant, le plus grand danger pour ce continent. Malgré tout, certains chiffres sont à prendre avec précaution, les capacités de dépistage de certains pays étant faibles.

En Afrique du Nord les chiffres sont encore alarmants, l’Algérie durcit les mesures restrictives déjà en vigueur : le couvre-feu a été étendu depuis le 10 novembre de 19 h à 4 h dans 29 des 48 wilayas (préfectures) du pays. Au Maroc, le spectre d’un nouveau confinement plane sur le pays, cette information, bien que démentie pour le moment, reste une solution possible si l’épidémie devient trop incontrôlable. En Tunisie, face à la recrudescence de cas, des reconfinements partiels sont imposés, couvre-feux et autres mesures restrictives ont été renforcées ainsi que les conditions d’entrée dans le pays .

Amériques

Aux États-Unis, certains États atteignent des records de nouvelles contaminations. Joe Biden, le nouveau président, a annoncé la création d’une cellule de crise sur le coronavirus, un plan va être mis en place par des experts et des scientifiques pour tenter de contrôler l’épidémie. Ce plan devrait entrer en vigueur dès le 20 janvier 2021, jour de son investiture.

Au Canada, même si la situation se stabilise au Québec, les mesures restrictives instaurées dans plusieurs régions sont prolongées jusqu’au 23 novembre et l’Ouest et le Centre du pays ne parvienne pas à endiguer la deuxième vague de la pandémie. De nouvelles restrictions ont été annoncées.

Bien qu’en baisse, l’incidence se maintient à un niveau élevé au Brésil. Si le président Jair Bolsonaro continue de minimiser l’ampleur de la pandémie, les chiffres communiqués sont, selon les experts, largement sous-estimés. Au Pérou aussi, le nombre de contaminations est en baisse, stable au Paraguay, au Chili et au Costa Rica. Au Mexique, le nombre de contaminations quotidiennes n’augmente plus, mais celui des décès est en très légère hausse.

Asie

Les cinq pays notifiant le plus de cas cette semaine sont encore l’Inde, l’Iran – où le nombre important de décès reste malgré tout très inférieur aux taux des continents américains et européens -, l’Iraq, l’Indonésie et le Bangladesh. En Jordanie, les établissements scolaires resteront fermés jusqu’à la fin de l’année civile et des mesures de confinements temporaires sont prises. Le Liban a annoncé un confinement “total” du 14 au 30 novembre, les hôpitaux ont atteint leur capacité maximale d’accueil.

L’Indonésie, pays le plus touché par la pandémie en Asie du Sud Est, enregistre un taux de mortalité très bas pour le nombre de contaminations reporté. La Chine, le Japon, le Vietnam, la Corée du Sud, la Corée du Nord, Taïwan, les Philippines, le Laos, le Cambodge, la Malaisie et la Birmanie sont plutôt actuellement épargnés par la Covid-19. La Chine continue à révéler des chiffres très bas. Elle semble avoir quasiment éradiqué l’épidémie sur son sol.

Europe

Le continent européen, principalement à l’Ouest, est actuellement le plus affecté par ce rebond de la pandémie. Les cinq pays déclarant le plus de cas sont la France, la Russie, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Italie.

Cette semaine, c’est le Portugal qui a finalement décrété l’état d’urgence, les conditions de reconfinement partiel ont été durcies. En Roumanie aussi de nouvelles mesures ont été prises. Le port du masque devient obligatoire à l’extérieur et les rassemblements sont limités, les hôpitaux arrivent à saturation de leur capacité d’accueil.

La Hongrie a instauré depuis le 11 novembre un couvre-feu entre 20h et 5h, interdit les rassemblements, exigé la fermeture des restaurants et des établissements de spectacles et les réservations d’hôtel sont limitées exclusivement aux voyages d’affaire. L’état d’urgence sanitaire a également été déclaré en Lettonie du 9 novembre au 6 décembre. En Russie, le nombre de cas et de décès connaissent une hausse sensible, mais la situation semble bien prise en main.

En Grèce, un confinement généralisé à tout le pays a débuté le 7 novembre pour au moins trois semaines. Seules les sorties pour des raisons professionnelles et privées impérieuses, dûment autorisées, seront possibles. Resteront ouverts les supermarchés, les pharmacies et les établissements hospitaliers.

Retrouvez les détails sur les mesures de confinement, couvres-feu et sur les restrictions en Europe sur le site touteleurope.eu

Océanie

La Nouvelle Zélande semble avoir éradiqué le virus. En Australie l’épidémie est, pour l’instant, sous contrôle.

La Nouvelle-Calédonie va poursuivre jusqu’au 31 juillet 2021 la limitation rigoureuse de sa desserte aérienne internationale afin de se protéger du coronavirus, très rare sur le territoire.

La hausse des cas se stabilise en Polynésie française. Un premier cas a cependant été recensé dans l’archipel du Vanuatu, un des rares pays au monde préservé de la pandémie.

Trouver certaines données épidémiologiques

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR