fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 283 millions de personnes contaminées

Plus de 5,4 millions de décès

Afrique

Les contaminations au Covid-19 repartent en hausse dans la plupart des territoires du continent africain, où la couverture vaccinale reste globalement très faible. Comme de nombreux autres pays dans le monde, les États-Unis vont, le 31 décembre, lever les restrictions de voyages vers et depuis huit pays d’Afrique Australe, dont l’Afrique du Sud et le Botswana, où est apparu le dernier variant du coronavirus, nommé Omicron, extrêmement contagieux mais donnant vraisemblablement moins de forme graves de la maladie. Ce variant continue à gagner d’autres pays sur le continent.

En Afrique du Sud, le nombre quotidien de nouveaux cas de Covid-19 semble amorcer un déclin durable. La nouvelle vague de contaminations liée au variant Omicron, a entrainé un nombre d’hospitalisations et de formes sévères de la maladie beaucoup moins important que les vagues précédentes. Devant ces conclusions, les autorités sanitaires sud africaines ont estimé que la majorité de la population avait déjà été en contact avec le virus et annoncé la fin des traçages de nouveaux cas, sauf lors de foyers conséquents, ainsi que la fin de l’isolement pour les personnes asymptomatiques et les cas contacts. Les chiffres sont également en baisse au Zimbabwe, où le gouvernement a imposé depuis le 30 novembre, une quarantaine de dix jours à tous les arrivants dans le pays. Le couvre-feu en vigueur et l’obligation de présenter une preuve de vaccination pour se rendre dans les bars ou les clubs ont été prolongés. Les cas sont en hausse au Botswana, mais de façon mesurée et le taux de létalité reste stable. En Namibie, en Angola, en Zambie et au Mozambique les courbes épidémique augmentent et des mesures restrictives diverses restreignent les déplacements.

Face  au Mozambique, sur l’île de Madagascar, le nombre de cas de Covid-19 recensés quotidiennement explose. Les autorités sanitaires ont pris la décision de soigner immédiatement les malades présentant des symptômes du Covid-19, sans attendre les résultats des tests, afin de réduire les risques de complications. Par ailleurs Madagascar vient d’affronter de terribles intempérie. L’état d’urgence sanitaire va être déclaré dans l’île de La Réunion, où Omicron a été détecté. À Maurice, les cas sont de nouveau en baisse.

En République Démocratique du Congo (RDC), le taux d’incidence est en hausse, les hôpitaux sont saturés (en RDC 0,06% de la population dispose d’un schéma vaccinal complet). Au Kenya il faudra dorénavant montrer une preuve de vaccination contre le Covid-19 pour utiliser les transports publics ou accéder aux bâtiments officiels. La semaine dernière, un tribunal a fait suspendre cette mesure prise pat le gouvernement kenyan, suite à un recours déposé par un homme d’affaires, mais finalement elle est maintenue. Le pays est confronté à une hausse importante du nombre de cas depuis la découverte du variant Omicron. Hausse des cas en Egypte également, où les mesures sanitaires ont été renforcées. Au Niger, la vaccination contre le Covid-19 est devenue obligatoire pour tous les agents de santé, la courbe épidémique est en hausse. Au Nigéria, le virus et son variant Omicron circule activement. Un million de doses de vaccin d’AstraZeneca périmées viennent d’être détruites par les autorités sanitaires nigérianes. Ces vaccins avaient été offerts par des pays occidentaux, mais leur date de péremption étaient d’à peine un mois et la méfiance de la population envers le vaccin contre le Covid et les difficultés d’organisation ont fait le reste…

Les cas se multiplient dans la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest. Certains pays comme le Ghana ou le Togo signalent un grand nombre de nouveaux cas. Les courbes sont presque stables au Bénin et en hausse modérée au Burkina Faso. La Côte d’Ivoire, où la pandémie avait ralenti ces dernières semaines, connaît un regain du nombre de  cas détectés. La vaccination contre le Covid-19 ne convainc toujours pas la population.

En Algérie, l’épidémie reprend de la vigueur. Le gouvernement algérien a décidé d’instaurer un pass vaccinal pour entrer sur le territoire et accéder à certains lieux publics. Au Maroc, la fermeture des frontières est prolongée jusqu’au 31 janvier 2022, les taux d’incidence sont en très légère hausse. En Tunisie, la courbe épidémique  est stable. Depuis le 1er décembre, les voyageurs non-résidents en Tunisie et non vaccinés sont interdits d’accès au territoire tunisien.

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Au Canada, la circulation du virus ne faiblit pas. Au Québec, les infections quotidiennes ont doublé en moins d’une semaine. Depuis le 20 décembre, bars, salles de sports et cinémas sont clos. Les restaurants doivent fermer à 22 h et la capacité d’accueil y est réduite de 50% comme dans les commerces, les lieux de culte, les salles de spectacles et plusieurs autres types d’établissements. Les cours dans les écoles primaires et secondaires sont suspendus jusqu’au 10 janvier.  Le télétravail est obligatoire. Un passeport vaccinal est exigé pour accéder à de nombreux lieux recevant du public.   Les mesures en vigueur, qui diffèrent selon les provinces, sont détaillées sur le site du gouvernement Canadien

Aux États-Unis, les courbes grimpent en flèche. La durée de la quarantaine des personnes infectées par le Covid-19 et asymptomatiques, a été réduite de 10 à 5 jours afin de freiner les perturbations créées par les absences de personnels dans de nombreux secteurs d’activité,  dont celui de l’aviation. Il est conseillé aux personnes concernées de porter un masque les cinq jours qui suivent la quarantaine. La durée de quarantaine pour les cas contacts non vaccinés est également réduite de 14 à 5 jours, avec également le conseil de porter un masque dans les cinq jours qui suivent. Les cas contacts totalement vaccinés n’ont plus besoin de s’isoler. Le variant Omicron est maintenant majoritaire aux États-Unis et, bien que plus transmissible, il semble provoquer des symptômes moins graves. À New York, les employés du secteur privé sont maintenant soumis à l’obligation vaccinale.  Plus d’informations précises, par États, sur le Covid-19 aux USA, sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine“ 

En Amérique du Sud, les chiffres sont en légère augmentation au Brésil, et une hausse importante des cas de Covid est constatée en Bolivie. Le virus circule aussi activement en Argentine et de façon un peu moins importante au Pérou. L’Equateur, où la pandémie est en net recul, a rendu la vaccination obligatoire dès l’âge de cinq ans.   Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus 

Asie

En Inde, l’accalmie perdure, la pandémie recule toujours, mais la prudence reste de mise face au variant Omicron et la vaccination va s’ouvrir au jeunes de 15 ans et plus à partir du 3 janvier. En Chine, où les jeux Olympiques d’hiver de Pékin vont débuter en février, les autorités redoublent de vigilance afin d’éviter tout foyer de Covid-19 d’envergure. La ville de Xi’an, déjà strictement confinée après la découverte d’un cluster, va subir une désinfection “totale“. La présence d’un cas positif au Covid-19 dans la ville touristique de Jinghong (Sud Ouest) a poussé les autorités chinoises à fermer le principal quartier. Le bruit court que la Chine va proposer prochainement un traitement médical efficace contre tous les variants du coronavirus et qui pourrait éviter jusqu’à 80% des hospitalisations et des décès (ce traitement est développé depuis 2020 par Brii Biosciences, une société basée à la fois en Chine et aux Etats-Unis). Les chiffres sont stables en Birmanie (Myanmar) et la baisse des nouveaux cas recensés quotidiennement se maintient au Laos. En Thaïlande, la courbe des contaminations est toujours en baisse, mais la crainte des ravages causés par Omicron a quelque peu changé la donne pour les candidats au programme “Test & Go ». Les personnes ayant déjà reçu leur QR Code du “Thailand PASS” avant la date du 22 décembre, peuvent entrer en Thaïlande (avec tests PCR exigés au 1er jour et au 7ème jour après leur arrivée), mais ceux qui n’ont pas reçu de confirmation doivent attendre leur réponse. Les taux d’incidence diminuent au Cambodge, la situation sanitaire paraît stable. Au Vietnam par contre, la courbe du nombre d’infections refuse de fléchir, pourtant 70 % de la population est actuellement doublement vaccinée (ce qui un taux supérieur à celui de la Thaïlande, du Laos, des Philippines, de l’Inde et de l’Indonésie). En Malaisie, la situation face au Covid-19 s’améliore, mais certaines régions connaissent actuellement une période de fortes intempéries accompagnées d’inondations et de vents violents. Le taux d’incidence baisse à Singapour et reste stable en Indonésie ainsi qu’aux Philippines (les Philippines viennent d’affronter un typhon dévastateur ).

Au Japon, depuis le 1er décembre, plus aucune entrée de ressortissant étranger n’est autorisée. Cette mesure est entrée en vigueur afin de de prévenir la propagation du variant Omicron. En Corée du Sud, les chiffres amorcent une lente décrue. Depuis le 18 décembre, le pays a instauré des heures de fermeture obligatoire pour les cafés, restaurants, cinémas et autres lieux publics et les rassemblements privés sont désormais limités à quatre personnes.

En Iran, depuis le 25 décembre et jusqu’au 9 janvier, l’accès au territoire est interdit à toute personne non-iranienne en provenance de France. Cette restriction d’accès pourrait être prolongée. En Israël les injections d’une quatrième dose de vaccin pour les plus de 60 ans et le personnel médical ont débuté.

Europe

En Suisse, depuis le 20 décembre, seules les personnes vaccinées ou guéries du Coronavirus auront accès à l’intérieur des restaurants, des établissements culturels, des installations de sport et de loisirs et aux événements en intérieur. Au Royaume-Uni, et principalement à Londres, le variant Omicron est dominant et de nouvelles mesures restrictives sont prises.

Pourtant,  certaines régions d’Europe voient leur taux d’incidence en nette amélioration : la Russie, la Biélorussie, l’Ukraine, la Bulgarie, la Tchéquie ou encore la Pologne (etc.) semblent connaître une accalmie face au virus, qui se confirme.

En Finlande, la courbe flambe et les voyageurs étrangers non vaccinés contre le Covid-19, même munis d’un test négatif, ne peuvent plus entrer dans le pays. Les chiffres sont de nouveau en baisse en Allemagne, où les restrictions anti Covid-19 sont loin de faire l’unanimité et les Pays-Bas sont toujours confinés… La France a imposé de nouvelles restrictions et en prévoit encore davantage. En Italie, le nombre moyen de nouveaux cas quotidiens atteint des records. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

L’Australie est à son pic de contaminations, Omicron se propage et, dans certains États, les résultats des tests ne peuvent pas être traités avant plusieurs jours. Ayant atteint un plateau, le nombre de cas n’augmente plus, mais les hospitalisations sont en hausse. Des mesures restrictives sont prises, qui varient selon les régions. Les responsables de la Nouvelle Galles du Sud (NSW) réfléchissent à une proposition visant à réduire la période d’isolement pour les personnes infectées mais ne présentant pas de symptômes.

En Nouvelle Zélande la situation sanitaire reste stable.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR