fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Nomades numériques : bienvenue au Costa Rica

Relancer l’économie en permettant aux nomades numériques de profiter de la richesse du territoire des Ticos et Ticas, telle est la volonté du président Carlos Alvarado, avec une loi aux multiples avantages pour ces télétravailleurs.

Publié

le

Nomades-numériques-bienvenu-au-Costa-Rica

Membre de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) depuis 2021, la « Suisse de l’Amérique centrale » a connu depuis une trentaine d’années une croissance économique stable et régulière, jusqu’à la crise mondiale du Covid-19. D’autant plus que le Costa Rica est une destination très prisée par le tourisme et a dû affronter de plein fouet les restrictions de déplacement.

C’est dans ces conditions qu’à l’été 2021 le président sortant Carlos Alvarado (l’élection présidentielle est en cours, le second tour est prévu pour le 3 avril) a décidé de considérer comme une opportunité les changements engendrés par la pandémie. Ainsi, l’augmentation du nombre de télétravailleurs et de nomades numériques est vue comme une aubaine pour booster l’économie.

Une loi pour attirer les travailleurs et prestataires de services à distance internationaux Initialement, les télétravailleurs étaient considérés comme des touristes et ne pouvaient rester sur le territoire que pour une période de 90 jours. Établir une réglementation adaptée à ces nouveaux professionnels est devenue une nécessité qui n’est plus à démontrer.

Plusieurs dispositions sont alors prévues comme la délivrance d’un visa d’une année renouvelable une fois (seul ou en famille) et une fiscalité avantageuse.

> Lien utile

En savoir plus sur le Costa Rica : https://www.geo.fr/geopolitique/costa-rica-5-choses-a-savoir-sur-la-suisse-de-lamerique-centrale-208244

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR