Suivez nous sur

Hong Kong

Français à l'étranger

Publié

le

Entre plage et montagne, Hong Kong sait séduire les jeunes cadres du monde entier, également attirés par le dynamisme de son économie. Avec son taux de chômage peu élevé, ses formalités simplifiées pour les investisseurs, les Français sont de plus en plus nombreux à s’y installer.

 

L'essentiel

Population

7,3 millions

Superficie

1 105 km²

Langues

cantonais, anglais, mandarin

Monnaie

Dollar de Hong Kong

Croissance du PIB

2,7 %

Chômage

2,6 %

Français

40 000 estimés

Indicatif téléphonique

+852

 Contacts utiles

Chambre de commerce : www.fccihk.com

Ambassade de France : www.consulfrance-hongkong.org

 Travailler

› Les conditions légales pour vivre et travailler

Il faut un « employment visa » pour pouvoir y travailler. Ce visa doit être établi, soit depuis la France, soit depuis un consulat. Pour cela, il faut impérativement être « parrainé » par un employeur car le visa est lié à une entreprise et à un poste précis au sein de cette entreprise.

› Trouver un emploi

La Chambre de commerce a créé un club Emploi ici à Hong Kong qui aide les arrivants à améliorer leurs outils de recherche.  tout se fait par réseau. Les offres pour les meilleurs jobs s’échangent lors de soirées (www.facebook.com) ou sur les réseaux sociaux : www.facebook.com, www.facebook.com, www.facebook.com. Les sites Internet proposent aussi des offres, comme www.hk.jobsdb.com ou www.jobs.asiaxpat.com

 

› Les secteurs porteurs d'emploi

Rappelons-le,  Hong Kong c’est 3e port de containers au monde, 1er aéroport pour le fret, et le 1er centre financier international d’Asie.

Les Français présents à Hong Kong sont cadres dans la finance pour une bonne part : banque, gestion d’actifs ou « hedge funds » et toute la filière de l’assurance et du conseil. De nouveaux métiers émergent, comme la veille de la réglementation financière, la gestion des risques ou l’internationalisation du yuan. Plus généralement, les entreprises locales embauchent des ressortissants étrangers dans la finance, l’automobile, l’informatique, le tourisme, le commerce, la communication ou l’enseignement.

› Créer son entreprise

A Hong Kong, tout est organisé pour faciliter les affaires. Les démarches sont simples, l’administration efficace et la fiscalité particulièrement faible. De nombreuses startups voient le jour. Un « French Tech Hub » » a été créé à Hong Kong, pour faciliter le développement local des startups françaises. Le gouvernement vient de mettre en place des mesures de soutien à l’innovation, sa nouvelle priorité.

 Etudier

› Scolariser ses enfants

La scolarité à Hong Kong est obligatoire et gratuite pendant neuf ans. Très compétitif, le système scolaire de Hong Kong est réputé pour son excellence. Une forte pression pèse sur les élèves, dès la maternelle. Il y a de plus en plus d’écoles internationales qui accueillent les enfants des expatriés et plusieurs établissements français les accueillent à partir de la maternelle jusqu’au lycée.

› S’inscrire à la fac

Un visa vous est délivré par le Hong Kong Immigration Department to study in Hong Kong pour étudier à Hong Kong. The Chinese University of Hong-Kong, City University of Hong Kong, et Hong Kong University of Science and Technology sont des universités très courues, mais elles sont chères. Attention, il est interdit aux étudiants étrangers de travailler. Si vous partez en séjour d’études au titre d’étudiant en programme d’échanges, vos démarches sont simplifiées. Si vous partez en séjour d’études au titre d’étudiant individuel, vous devrez payer les droits d’inscription (6 000 à 8 000 € par an pour une inscription en Bachelor). Avant l’inscription, vous devrez passer un test linguistique en anglais (TOEFEL en général).

 Stages, VIE, PVT

› Trouver un stage

Un visa spécial pour les étudiants souhaitant entrer en stage à Hong Kong a été créé. Il faut que le stagiaire cherche à acquérir des connaissances/compétences non disponibles dans son pays, qu’il y ait un contrat signé entre l’entreprise d’accueil et le stagiaire, que le stage est une durée inférieure à 12 mois. C’est le département de l’immigration de Hong Kong ou auprès du consulat de Chine en France qui traitent les demandes. Pour trouver un stage, le mieux est de consulter les sites des entreprises internationales.

 

› V.I.E.

Les missions de volontariat international (VIE et VIA) sont gérées via la plateforme civiweb.fr, sur laquelle Bercy et Business France valident les descriptions de postes des entreprises et administrations souhaitant bénéficier de la formule VI ainsi que les candidatures des aspirants volontaires. Il vous faudra tout d’abord avoir participé à la journée d’appel à la Défense puis créer votre profil sur Civiweb (www.civiweb.com) en fournissant vos coordonnées, votre CV et joindre votre attestation de participation à la journée d’appel à la Défense.

Sur Civiweb, vous trouverez des offres pour être volontaire à Hong Kong, ainsi que pour le barème des indemnités, www.civiweb.com

› P.V.T.

Depuis le 1er janvier 2017, 750 places sont réservées aux Français qui souhaitent demander un Visa Working Holiday. Pour cela, il vous faudra 25 000 $ d’économies, ne pas travailler plus de 6 mois pour un même employeur, et avoir une assurance santé/rapatriation.

 Coût de la vie

› Logement

Le pic Victoria est la colline la plus prisée de la ville, ,certaines petites maisons s’y sont vendues entre 12 et 20 millions d’euros. Le prix moyen du mètre carré y atteint 110 000 euros, dix fois plus qu’à Paris. En centre-ville, le prix du mètre carré tourne autour de 35 000 €/mé. Quant aux loyers, ils suivent cette explosion des prix. Des chambres de 3m2 se louent à 200 €/mois !

Il existe des agences où l’on parle le français et l’anglais, mieux vaut passer par elles si vous n’avez pas encore constitué de réseau sur place.

› Transports

Le métro est l’un des plus modernes du monde. Il couvre les principaux districts, jusqu’à la frontière avec la Chine continentale. Les bus sont eux aussi nombreux et moins chers.Pour circuler, on peut aussi utiliser la voiture, le taxi… Des ferries relient l’île de Hong Kong, Kowloon et les îles environnantes. 4 lignes assurent des trajets quotidiens. La carte Octopus permet de payer tous les transports, mais aussi les restaurants, les supermarchés…

 Santé

Il est indispensable de souscrire une assurance santé car le système de santé public n’est accessible qu’aux détenteurs de la carte d’identité locale. Les tarifs des médecins et hôpitaux publics sont subventionnés et les soins qu’ils prodiguent sont d’une grande qualité… mais ils sont très chers pour les non-résidents.

 Fiscalité

Il est possible d’effectuer de nombreuses déductions sur les salaires élevés qui payent peu d’impôts. En outre, Les taxes sont quasi inexistantes à Hong Kong.

 Retraite

Avec une carte de résident permanent, il est possible de s’installer à Hong Kong en qualité de retraité. Mais la vie est chère à Hong Kong, c’est pourquoi cela n’est intéressant que pour les très gros revenus qui sont très peu taxés.

Lire la suite
Publicité
Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE