Suivez nous sur

Actualités internationales

Les lauréats de la « Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon » 2018 en Côte d’Ivoire 

Taby Badjo Marina DJAVA, lauréate journaliste et Aman Baptiste ADO, lauréat technicien

Français à l'étranger

Publié

le

Cinq ans jour pour jour après l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, au Mali, RFI a attribué ce vendredi 2 novembre la cinquième « Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon », créée en 2014 par France Médias Monde, à Taby Badjo Marina DJAVA, jeune journaliste, et Aman Baptiste ADO, jeune technicien radio, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Ce sont les lauréats de l’année dernière qui ont remis leur prix à ceux de cette année en présence d’Apolline Verlon, fille de Claude Verlon, de Danièle Gonod, Présidente de l’association « Les Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon ».

Autour de Cécile Mégie, Directrice de RFI, la cérémonie a réuni de nombreuses personnalités françaises et ivoiriennes et un hommage a également été rendu à Jean Hélène, correspondant de RFI en Côte d’Ivoire, assassiné il y a 15 ans, à Abidjan.

Les deux lauréats de la Bourse sont invités à Paris pour suivre une formation intensive en février 2019, à la fois en immersion à RFI, et au sein des établissements partenaires de la Bourse : l’Ecole de journalisme de Sciences Po pour la lauréate journaliste, et le centre de formation de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) pour le lauréat technicien.

Taby Badjo Marina DJAVA, 30 ans, est titulaire d’un Brevet de Technicien Supérieur en Communication d’Entreprise à l’Institut de Commerce et d’Administration des Entreprises (ISCAE) de Yamoussoukro. Elle est actuellement journaliste à la Voix des Lacs à Yamoussoukro où elle présente notamment des journaux d’information, produit un magazine sur l’autonomisation des femmes (« Femmes battantes ») et réalise des reportages. Le jury l’a distinguée pour avoir abordé une réalité sociale ivoirienne avec lucidité et recueilli des témoignages riches et poignants. Il souligne également la qualité du travail de réalisation qui a accompagné son reportage « L’absence de dialogue dans l’éducation traditionnelle en Côte d’Ivoire ».

Aman Baptiste ADO, 32 ans, est titulaire d’un Master en Télécommunications spécialité Technologies de l’audiovisuel à l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC). Il est actuellement technicien des médias et réalisateur radio à l’ISTC. Le jury l’a distingué pour le choix et la pertinence des ambiances sonores utilisées ainsi que pour le rythme et la dynamique insufflés par son travail de réalisation dans le reportage « Les cours communes à Abidjan ».

Les reportages des lauréats seront diffusés sur les antennes de RFI et mis en ligne sur www.rfi.fr

Chaque année, la Bourse se tient dans un pays d’Afrique francophone. Le pays choisi pour l’édition 2019 sera communiqué prochainement.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE