fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

La Caisse des Français à l’étranger prête à se réformer

Avatar

Publié

le

La CFE prend acte du vote de la loi de réforme de la CFE qui va lui permettre de mettre en œuvre dans les prochaines semaines des changements importants en faveur de ses clients actuels et à venir. Ainsi, et dès le 8 janvier 2019, pour les adhésions des clients individuels prenant effet à compter du 1er février, les tarifs seront forfaitaires et dépendront de l’âge du titulaire du contrat et de la composition de sa famille. En même temps que la réforme, la CFE appliquera un certain nombre d’avantages : elle supprimera définitivement la rétroactivité des cotisations due en cas d’adhésion tardive après le départ de France, l’option « soin France » couvrant les soins en France de 3 à 6 mois sera désormais incluse dans le tarif de base, les conjoints actifs, français ou non, pourront être couverts dans le cadre d’un contrat famille.

Des prestations mieux adaptées

En même temps que la CFE effectue un toilettage de son site qui aura un nouveau visage en début d’année, elle propose désormais des prestations qui correspondent aux besoins actuels des expatriés. Ainsi, MondExpat Santé couvre tous leurs frais de santé dans le monde, y compris en France. Tout comme JeunExpat Santé qui protège les jeunes de moins de 30 ans. RetraitExpat Santé couvre tous les frais de santé, à l’étranger, des retraités du système de retraite français expatriés dont les soins en France sont pris en charge par la Sécurité sociale et FrancExpat Santé couvre tous les frais de santé, réalisés uniquement en France, lors de séjours temporaires, des expatriés.

D’autres changements à venir

La CFE met progressivement en place du téléconseil médical. Il est difficile de réaliser, comme en France, de la télésanté  car se pose alors le problème de la prescription médicale. En effet, si un médecin français vous examine via Internet et vous prescrit un traitement, son ordonnance ne sera pas valide à l’étranger et vous ne pourrez pas non plus importer les médicaments, c’est le plus souvent illégal. C’est pourquoi la CFE passe des accords directement avec les pays et les établissements. Aujourd’hui, ce système est en place dans les pays de l’Asean, et permet aussi le tiers-payant, avec une prise en charge à 80% pour la Thaïlande, 100% pour les autres pays sauf Singapour, en lien avec un certain nombre d’hôpitaux. Il est aussi appliqué dans 14 pays d’Afrique.

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: La Caisse des Français à l’étranger prête à se réformer – Journal des Français à l’étranger | Asean Weaver For Business Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE