fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Catalogne reconfinée: à quoi doivent s’attendre les Français?

En Catalogne, alors que la pandémie de coronavirus connaît un regain d’activité, le reconfinement de certaines villes inquiète les Français présents sur place. Entretien avec Pierre Olivier Bousquet, président de l’Union des Français de l’Étranger (UFE) en Catalogne.

Grégoire Mandy

Publié

le

Catalogne reconfinée- à quoi doivent s’attendre les Français?

Au nord-est de l’Espagne, en Catalogne, le reconfinement n’est plus une hypothèse. Un mois après la levée de l’état d’alerte, ce sont les communes de Figueras, Vilafant, dans la région de l’Alt Emporda, et Sant Feliu de Llobregat qui ont été confinées à nouveau. Quelques jours avant, la capitale catalane Barcelone a incité ses habitants à ne pas quitter leur domicile sauf en cas d’extrême nécessité, pour aller faire des courses ou travailler.

Pierre-Olivier Bousquet, président de l‘Union des Français de l’Étranger (UFE) en Catalogne, explique que ces mesures sont surtout symboliques : “Cette incitation à se confiner est surtout un rappel aux résidents de Barcelone que la pandémie est encore bien présente”. Malgré la crise sanitaire, ces confinements volontaires sont très peu stricts : “Ils ne sont pas respectés puisqu’ils ne sont pas obligatoires”, constate l’élu. 

 “Vous pourrez toujours rentrer en France”

Après l’annonce des mesures de confinement, les autorités françaises ont évoqué la possibilité de fermer la frontière franco-espagnole, suscitant l’inquiétude de nombreux touristes. Pour Pierre-Olivier Bousquet il ne faut pas paniquer : “dans tous les cas, lorsque vous êtes Français à l’étranger, vous pourrez toujours passer la frontière”. Pour un Francais, il y a peu de risque à voyager en voiture, seuls les voyages par avion sont susceptibles d’être annulés.  

Le président de l’UFE conseille néanmoins aux touristes français en Catalogne de bien se munir de leurs papiers d’identité et d’une attestation de domiciliation française. 

Quant aux Français présents sur place, leur principal désagrément sera de ne peut-être pas pouvoir jouer les touristes en toute liberté. En particulier dans la ville de Barcelone où l’épidémie semble repartir. Dans le cas où le gouvernement espagnol fermerait les villes, des laissez-passer spéciaux seront disponibles sur Internet pour que les touristes puissent rentrer chez eux. Pierre-Olivier Bousquet l’assure, “il y aura toujours une possibilité de passage, les autorités ne vont pas empêcher les touristes de rentrer chez eux” ajoute-t-il.  

Quels types de confinement ?

Un reconfinement semble de plus en plus crédible, en particulier depuis les dernières directives gouvernementales. “Ça s’est fait étape par étape, d’abord le port du masque obligatoire, maintenant c’est le confinement volontaire et après cela va être plus dur dans un futur proche”, constate le conseiller des Français à l’étranger. Il précise également que le gouvernement “prépare psychologiquement les gens à l’idée d’un reconfinement”.

Plusieurs possibilités de confinement ont été étudiées et la plus probable est un confinement par zone. Concrètement, lorsqu’une ville présente une hausse d’infections, elle sera confinée et personne ne pourra en sortir ou y rentrer, sauf exemption. Cependant, les déplacements au sein de la zone devraient rester possibles. En Espagne, avec les fortes chaleurs, il est plus difficile de confiner. Beaucoup n’ont pas de systèmes de climatisation à domicile. En plein été, les fortes chaleurs peuvent vite devenir étouffantes et les Espagnols passent une grande partie de leur journée en extérieur. 

Les touristes en fuite

L’Espagne est le premier pays de la zone euro à rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics. Cette annonce visant à protéger les personnes vulnérables a surtout eu comme effet d’effrayer les touristes. Beaucoup ont écourté leur séjour dans le pays, tandis qu’une autre partie l’a complètement annulée. “Il n’y a quasiment plus de touristes”, constate Pierre Olivier Bousquet.

Une véritable catastrophe pour tous les commerçants dépendant du tourisme dans la région. Des hôtels aux restaurants en passant par les monuments historiques, toutes ces entreprises vont connaître une saison sans touristes après déjà trois mois de fermeture. 

Ces dernières 24h, 755 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés dans le pays, portant à 83 631 le nombre de cas positifs dans la région depuis le début de l’épidémie. De nouveau, les rassemblements de plus de dix personnes ont été interdits. Les restaurants et les bars restent ouverts mais sont limités à 50 % de leur capacité d’accueil normale. 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR