fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde. Cette semaine nous attirons aussi l’attention des élus pour promouvoir l’assurance Covid de la CFE, étonnamment méconnue !

Publié

le

foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 168 millions de personnes contaminées

Plus de 3,49 millions de décès

Afrique

Sur le continent africain, toujours plutôt épargné par l’épidémie, des délais d’approvisionnement font que de nombreux pays accusent du retard par rapport au reste du monde en ce qui concerne la vaccination contre le Covid-19. Par ailleurs, des informations circulent comme quoi dans certains de ces pays (comme sur d’autres continents), la population n’est pas toujours très encline à se faire vacciner. Globalement en Afrique, les chiffres de la pandémie sont de nouveau plutôt à la baisse et le nombre de décès déclarés reste peu important. La liste des données recueillies étant possiblement non exhaustives .

En Afrique du Sud, la courbe épidémique repart à la hausse, bien qu’il s’agisse d’un pays où la vaccination, qui connait de graves retards, soit attendue comme une solution de sortie de crise et relativement bien acceptée. L’amélioration de la couverture vaccinale d’une région impliquant aussi un retour plus rapide des touristes internationaux, dont la présence représente une part importante de l’économie du pays. La situation semble s’améliorer ces derniers jours au Botswana voisin, les mesures imposées ont, semble-t-il, pu contenir la progression de la pandémie et la vaccination anti-Covid y est aussi bien accueillie. Le variant dit « indien » a été détecté  au Zimbabwe, une quarantaine est maintenant imposée aux voyageurs arrivant d’Inde (à leurs frais). En Angola le nombre de cas recensés est en hausse, on note une détérioration de la situation sanitaire, des restrictions sont en vigueur, la campagne de vaccination est en cours. Les chiffres transmis par le Mozambique montrent une baisse des contaminations. Au Malawi, où la méfiance envers le vaccin domine, presque 17 000 doses d’AstraZeneca, dont la date de péremption était dépassée depuis mi-avril, on été détruites… La Tanzanie doit publier des chiffres sur l’épidémie de Covid-19 et rejoindre l’initiative Covax pour recevoir des vaccins.

En République Démocratique du Congo (RDC), malgré l’arrivée du variant “indien“, la vaccination gratuite et ouverte à tous ne rencontre pas un franc succès. C’est vrai que d’après les données communiquées, le pays paraît relativement préservé. La région des lacs du Kenya a enregistré un pic d’infections attribué au variant du coronavirus découvert en Inde. Après Nairobi, où la situation dans les hôpitaux étaient enfin moins inquiétante, cette région devient le nouvel épicentre de la maladie. Les stocks de vaccins reçus ont été écoulés, le pays attend une nouvelle livraison du dispositif Covax, toujours reportée. Le nombre de cas recensés quotidiennement est en baisse en Ethiopie où la vaccination suit son cours, alors que l’épidémie progresse en Centrafrique, où l’administration des vaccins n’a débuté que la semaine dernière (Covax).

Au Cameroun, le scandale sur un possible détournement des fonds affectés à la gestion de la crise sanitaire par des membres du gouvernement défraie la chronique, le FMI réclame un audit indépendant sur la gestion de ces fonds Covid. Le nombre de contaminations est en baisse.  Au Nigéria, depuis 2 semaines, des restrictions assez fermes sont imposées afin de freiner la propagation des variants plus contagieux. Les contrôles à l’arrivée dans le pays sont stricts (et l’entrée dans le pays interdite aux passagers non nigérians s’étant rendu en Inde, au Brésil et en Turquie). L’Oxygène manque dans les centres de soin. La campagne de vaccination en cours au Niger rencontre apparemment peu de succès, par ailleurs, le pays serait en proie à une grave épidémies de rougeole. Le Soudan du Sud va renvoyer 72.000 doses du vaccin AstraZeneca à l’initiative Covax car il ne sera pas possible qu’ils soient administrés avant leur date d’expiration. Le déploiement de la vaccination a été entravé par les problèmes logistiques et les réticences de la population.  L’Egypte a reçu les éléments nécessaires à la fabrication du vaccin chinois Sinovac. L’Egypte va vacciner “en priorité” les employés du tourisme, secteur “essentiel” qui connaît un net rebond en 2021 après l’effondrement lié à la pandémie.

Au Burkina Faso, la vaccination  Anti-Covid n’a pas commencé, par contre, un vaccin contre le paludisme, mis au point par des chercheurs de l’université d’Oxford et du Burkina Faso s’est révélé efficace à 77% lors d’essais de phase 2. Ce qui fait renaître l’espoir dans la lutte contre ce fléau. Au Ghana, prudence et vigilance ont toujours été de mise,  la campagne de vaccination se poursuit de façon efficace, le pays a été sélectionné comme “possible” centre de fabrication de vaccins contre le nouveau coronavirus en Afrique. En Côte d’Ivoire, très peu de cas de contaminations sont déclarés, la méfiance qui régnait à l’égard des vaccins paraît plus nuancée.  Au Sénégal, depuis la levée des restrictions, les gestes barrières ne sont plus vraiment respectés, mais les chiffres restent à la baisse. La vaccination suit son cours, sans déclencher l’empressement  de la population. En Mauritanie où l’incidence de la pandémie reste pour l’instant peu importante, des cas des variants dits “Sud-Africain“ et “indien“ ont été détectés la semaine dernière. La vaccination est en cours.

Les frontières de Algérie vont rouvrir le 1er juin, les mesures sanitaires propres à la reprise des vols internationaux seront très encadrées et aux frais des voyageurs. La courbe est stable, la distribution des vaccins se poursuivra en donnant la priorités aux wilayas où le nombre de contaminations est le plus élevé. Au Maroc, l’ensemble des indicateurs confirme l’amélioration de la situation épidémiologique dans le Royaume, les opérations d’approvisionnement en sérums anti-Covid vont bon train, la campagne nationale de vaccination continue à une cadence soutenue. Les chiffres sont moins encourageants en Tunisie, la situation est encore critique dans les hôpitaux malgré le recul du nombre des décès.

Amériques

Au Canada, les provinces les plus touchées par la pandémie comme le Québec et surtout dernièrement l’Ontario, voient leurs chiffres de contaminations et de décès baisser avec constance et régularité. Les déconfinements se font de façons différenciées suivant la couleur donnée à la gravité de la situation. Un peu partout la vie reprend prudemment. Au Québec, l’ouverture des terrasses des restaurants et le retrait du couvre-feu débuteront le 28 mai. Le premier ministre a déclaré que plus de la moitié des Canadiens avaient reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus. Ce chiffre permet au pays de se placer troisième des pays du G20 pour le nombre de doses administrées par habitant. Malgré tout, comme ailleurs, une partie de la population ne se rue pas vers les centres de vaccination….

Aux États-Unis, 50% de la population a reçu au moins une dose de vaccin, tandis que 39% est entièrement vaccinée. Le nombre de cas de contaminations et de décès n’a jamais été aussi bas. Seule ombre au tableau, de rares cas d’effets secondaires sont signalés. En plus des thromboses qui ont tant fait couler d’encre, quelques cas de problèmes cardiaques chez des adolescents ou des jeunes adultes ayant reçu un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna) ont été constatés. Il s’agit de cas de myocardites, une inflammation du muscle cardiaque, mais la maladie disparaît en général sans complication. Il a également été rapporté qu’environ 0,01% des personnes entièrement vaccinées contre le Covid-19 entre janvier et avril ont ensuite été infectées par le virus, ce qui prouverait la bonne efficacité des vaccins.

Au Brésil, les épidémiologistes s’inquiètent de voir se profiler une troisième vague. Depuis le début du mois de mai la moyenne quotidienne des infections de cesse d’augmenter, cette hausse est sans doute liée aux assouplissements des restrictions dans la plupart des États du pays, mesures prises alors que le nombre de décès amorçait une légère baisse. La vaccination avance doucement et le variant indien a été identifié dans l’État du Maranhao (nord-est). La Colombie, la Bolivie ou encore l’Argentine sont toujours en grande difficulté face à la pandémie, le virus circule encore très activement.  Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus dans la plupart des pays de cette région du monde.

Plusieurs îles des Caraïbes comme Haïti ou la République dominicaine, voient aussi leur courbe épidémiologique s’affoler. Des mesures sont prises.

Asie

Touchée de plein fouet par une nouvelle vague de Covid-19, l’Inde fait également face à la prolifération chez les victimes à peine guéries du virus, d’infections fongiques rares. Médicaments et oxygène manquent dans les hôpitaux, mais il semble que le pic de contaminations ait été atteint. La campagne de vaccination semble freinée par des problèmes d’approvisionnement. Par ailleurs, le gouvernement du pays souhaiterait que le terme “variant indien“ ne soit plus utilisé et remplacé par son nom scientifique : B.1.617 … Le Népal voisin connaît toujours des taux de positivité élevés et au Sri Lanka les services de santé sont au bord de la saturation. Les Maldives font aussi face à un pic de contamination sans précédent, surtout autour de la capitale (Mahé).  Bangkok reste l’épicentre de l’épidémie en Thaïlande, qui affronte également une accélération de l’épidémie. La vaccination anti Covid-19 avance trop lentement et une certaine réticence face à celle-ci se fait sentir parmi la population, pourtant la Thaïlande envisage de rouvrir ses frontières le 1er juillet aux touristes vaccinés. Le Cambodge, n’échappe plus à la pandémie, mais les chiffres se stabilisent et la vaccination est en cours. Au Vietnam, l’épidémie de Covid-19 évolue rapidement surtout à cause de l’apparition du variant B.1.617… Des efforts sont fait pour contrôler sa propagation.

Les hôpitaux publics de Malaisie manquent de lits dans les unités de soins intensifs, le pays a enregistré la semaine dernière des records de cas de contaminations au Covid-19. La Malaisie est confinée depuis le 12 mai pour une durée de 1 mois. À Singapour aussi, afin de faire face à de nouveaux cas de Covid-19 liés au variant indien (B.1.617), des règles strictes de distanciation sociale sont en vigueur jusqu’à mi juin. En Indonésie, le nombre de cas est à nouveau en hausse depuis une semaine, la vaccination devrait accélérer, surtout à partir de début juillet, date où des livraisons de doses sont attendues. Le taux d’incidence se stabilise aux Philippines, bien que la situation dans les hôpitaux reste tendue.

Même si les chiffres semblent dérisoires par rapport à la plupart des pays, Taïwan est aussi confronté à une résurgence de cas. Des restrictions sanitaires sont en vigueur, l’alerte épidémique au niveau 3 est prolongée jusqu’au 14 juin. À Hong Kong, où le virus circule faiblement, des millions de doses de vaccins périmées pourraient bientôt être jetées, en grande partie à cause de la méfiance de la population vis à vis du sérum anti-Covid.  Le Japon tente de faire en sorte que sa campagne de vaccination soit plus rapide et plus performante en vue de l’approche de la date d’ouverture des Jeux Olympiques. Le nombre de cas répertoriés est en baisse. En Corée du Sud, le virus se propage et pour inciter les gens à se faire vacciner les autorités sanitaires ont annoncé que les personnes ayant reçu une première dose de vaccin seraient exemptées de l’obligation de porter un masque ainsi que d’autres restrictions…

En Turquie, la courbe épidémique décroit enfin, la vaccination avance à un rythme soutenu.  En Israël, la fin à la plupart des restrictions sanitaires liées à la pandémie s’arrêteront début juin.

Europe

Le variant B.1.617.2 (ou variant indien) progresse au Royaume-Uni, remettant en cause  la stratégie vaccinale. De nombreux pays européens (dont la France) prennent à nouveau des mesures de quarantaine concernant l’arrivée des voyageurs d’Outre-Manche. Il est pourtant difficile pour l’instant de tirer de réelles conclusions sur l’évolution et la dangerosité de ce variant sur une population protégée par les vaccins anti-Covid-19. En Suisse au contraire, certaines mesures sanitaires vont être assouplies plus vite que prévu grâce à l’amélioration de la situation épidémiologique et à l’avancée de la vaccination.

En France, l’épidémie poursuit un recul régulier et en Italie, la courbe continue à décroître, vaccinations et déconfinements prudents sont en cours… Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

À Melbourne, en Australie, une personne a été testée positive au Covid-19 alors qu’elle avait assisté à un match de football réunissant quelque 23.000 spectateurs. Des milliers de tests on été effectués sur les supporters et beaucoup ont reçu l’ordre de s’isoler.

Pourquoi ce silence sur les offres d’assurance pour le Covid de la CFE ?

L’absence de communication – sur instruction de Alain-Pierre Mignon, le Président de la CFE – pour promouvoir les excellentes offres Covid élaborées par les experts de Rubelles a des conséquences catastrophiques pour nos compatriotes en difficulté en Amériques latine, en Afrique, au Moyen-Orient, en Inde et aujourd’hui dans les pays de l’ASEAN où la propagation du virus s’accélère depuis plusieurs semaines.

Ces Français, isolés, en majorité sans assurance santé, ne connaissent pas l’existence de ces dispositifs exceptionnels qui permettent d’être couvert en cas de Covid pour une prime à partir de 25€ par mois pour les jeunes de moins de 30 ans.

Nous lançons un cri d’alarme à tous les candidats aux élections de l’AFE hors Europe et à tous les parlementaires afin qu’ils relaient cette information dans les courriers et messages qu’ils adressent à leurs électeurs. Ceci pour les convaincre de consulter le site www.cfe.org afin qu’ils s’assurent pour faire face à cette pandémie dont les conséquences pourraient être gravissimes dans les pays du Sud dans lesquels ils résident.

Jean-Pierre Pont, Directeur de la Publication

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR