fbpx
Suivez nous sur

Destinations au banc d'essai

Bilan sur 10 destinations de l’année 2020

APRIL international publie un baromètre sur le regard de 1200 expatriés à propos de leurs 10 pays d’accueil.

Pierre De Bellegarde

Publié

le

Retour sur expérience sur 10 destination en 2020

Avec la pandémie, la mobilité internationale a fortement diminué en 2020. Est-ce à dire que les pays ne sont plus en mesure d’accueillir convenablement les expatriés ? Un baromètre (avec une infographie) réalisé par la compagnie d’assurance APRIL sur ses clients montre que rien n’est moins sûr. En effet, parmi les 1224 expatriés interrogées, 62% déclarent vouloir rester dans leur pays d’accueil malgré les mesures sanitaires. Parmi d’autres restés sur le sol français, 58% font toujours le vœux de pouvoir un jour travailler à l’étranger. 

Un sondage, réalisé en ligne entre octobre et septembre 2020, porte sur 6 critères parmi lesquels la santé, le coût de la vie, l’éducation, les conditions de travail et les opportunités professionnelles. Il concerne dix destinations : le Royaume-Uni, l’Espagne, le Portugal, l’Allemagne, la Belgique, la Thaïlande, les Émirats Arabes Unis, le Maroc, le Canada et les Etats-Unis. Comme l’établissait une autre étude, les destinations de la péninsule ibérique sont les plus attractives. L’Espagne offre les coûts les plus avantageux, y compris pour la santé. Le Portugal offre quant à lui la meilleure qualité de vie, suivi par l’Allemagne et l’Espagne. Dans la péninsule ensoleillée, tout semble sourire aux expatriés. Ce qui plaît en premier lieu, c’est l’accueil par les habitants, le sentiment de sécurité, les relations au travail, les bas coûts. Seuls les services publics sont pointés du doigt : délais trop longs, administrations compliquées.

> Les pays Anglo-saxon trop coûteux ?

Si l’on salue le dynamisme et la culture entrepreneuriale des Etats-Unis, c’est le pays – de loin – avec le coût de la vie les plus élevé. On y déplore des soins onéreux et l’absence de protection sociale. Le Royaume-Uni est aussi critiqué pour ses coûts, que la pandémie et le Brexit risquent d’accroître encore. Enfin, le Maroc et les EAU, s’ils sont jugés très accueillants, sont critiqués pour un accès aux soins soit de mauvaise qualité, soit trop chers. Toutefois, les 10 pays d’accueil dont il est question ont globalement tous satisfaits les expatriés qui y ont vécu.

L’étude ne concerne en effet qu’un petit nombre de pays avec un niveau de vie plutôt élevé. Les 1224 sondés, tous des clients de la compagnie d’assurance APRIL, ne sont peut-être pas représentatifs du profil moyen des expatriés. Les proportions de sondés ne sont d’ailleurs pas les mêmes dans chaque pays. Le grand nombre de retraités sondés en Espagne par rapport au faible nombre d’étudiants a par exemple pu favorisé la destination dans les résultats du sondage.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR